News Poker - Actualité et infos sur le poker en ligne - Ven. 21/01/2011 - 18:37 CET

Bilan de L’ouverture du Marché du Poker en Ligne

Six mois après l’ouverture du marché du poker en ligne, le bilan est il positif ou négatif pour les joueurs et les opérateurs ?

Comme tout le monde s’y attendait, l’ouverture du marché français des jeux en ligne a modifiée les habitudes des joueurs et a eu des répercussions sur leurs performances : Le cloisonnement a baisser sensiblement le traffic des salles et empêche les joueurs Français d’affronter des joueurs du monde entier dans des tournois offrant des dotations élevées. Cela a également diminuer l’aspect communautaire si cher au poker : Le fait de jouer entre Français amène les joueurs à se montrer plus prudent et à moins communiquer sur leur stratégie et profil de jeu.

Le périmètre restreint de l’offre de jeux, le faible taux de retour aux joueurs, l’augmentation du rake (dû à la fiscalité imposé par la loi française) et le cloisonnement, son autant d’éléments qui peuvent pousser les joueurs Français à migrer vers des sites non agréés. Coté opérateurs, même si les rooms restent très silencieuses sur le sujet, il semblerait bien que la profitabilité du .fr soit aujourd’hui assez très faible.

Cela dit, la clause de revoyure intégrée à la loi pourrait permettre d’améliorer un certain nombre de points d’ici la fin de l’année. Les joueurs français espèrent une légère baisse du rake sur les sit’n'gos et heads up, une diversification des variantes autorisées, ainsi que des mesures pour assurer la viabilité d’un nombre suffisant d’acteurs pour maintenir une réelle concurrence. Les opérateurs, qui subissent une fiscalité française beaucoup trop élevée, attendent quant à eux des ajustements réglementaires.

Cela dit, l’ouverture du marché des jeux en ligne a eu quelques points positifs. L’offre des salles, avec notamment des tournois avec prize pool garanti de 100 000 euros, s’avère plus fournie que ce que les joueurs redoutaient. De plus, le grand engouement dû à l’ouverture du marché, fait que le niveau des joueurs est assez faible. Cela permet aux joueurs expérimentés de compenser naturellement la hausse du rake…

Enfin, selon les derniers rapports de l’ARJEL, les joueurs français ont massivement migré vers l’offre légale suite à l’ouverture à la concurrence des paris en ligne. Mais encore une fois, l’offre des opérateurs doit rester attractive pour continuer à faire reculer l’offre illégale…

En définitif, la réévaluation de la loi devrait être l’occasion pour l’état Français de se pencher sur la rentabilité des salles de poker, l’offre de jeu et les revenus des joueurs. En d’autres termes, la clause de revoyure doit permettre au marché de continuer à se développer. Ce qui est sur c’est que sans changement majeur, cette ouverture sera un fiasco.

<h2>L’ouverture du marché du poker en ligne – En chiffres</h2>

Les Français ont misé cinq milliards d’euros en 2010 sur des sites internet agréés de paris sportifs, hippiques et poker. 80 % de cette somme l’a été sur le poker, dont 3,7 milliards en "cash game" et 412 millions d’euros en tournois. Pour les tournois, la mise moyenne est de 80 euros par semaine.

Continue ta lecture...

Pour la 5e années consécutive, la compétition... Lire l’article

Derniers articles Top Shark Academy Sur Winamax : 50 000 Euros de Contrat Pro à Gagner
Jouez au poker sur votre tablette avec winamax !