News Poker - Actualité et infos sur le poker en ligne - Mar. 10/08/2010 - 15:04 CEST

De Nombreux Bugs Dans Les Salles de Poker !

Alors que la rentrée en septembre arrive à grands pas, plusieurs salles de poker connaissent encore de gros problèmes de logiciels, amenant à la déconnexion de leurs membres en cours de parties. Cette situation récurrente depuis quelques semaines commence à agacer fortement les joueurs, qui ne cessent de crier leur mécontentement dans les forums ou auprès du service client de chaque opérateur. Les acteurs du marché nous promettent de faire le nécessaire, afin de résoudre l’instabilité de leur logiciel, mais il faut admettre que certains d’entre eux ont préféré être parmi les premiers agréés, plutôt que d’installer un logiciel, capable de supporter le trafic.
<ul>
<h2><strong>Les principaux opérateurs montrés du doigt</strong></h2>
</ul>
Parmi les logiciels étant inconstant, citons principalement celui d’Everest Poker, qui a atteint son paroxysme lors du 50.000€ garantis du 25 juillet, où 80% du field s’est vu soudainement déconnecté. Ce même problème apparaissait au cours des différents freeroll, offrant les plus importantes garanties de cagnotte (500€ ou 100€). Ce dernier souci étant désormais régler, après l’installation d’un nombre maximum de 1.500 inscrits par freeroll. Dans le but de rassurer ces clients, Everest Poker a publié un communiqué il y a quelques jours : <em>« Sachez que toute notre équipe se mobilise et travaille d’arrache-pied pour que cela ne se reproduise plus et vous allez voir des ajustements dans les jours à venir. En attendant, nous vous demandons de patienter lors de vos demandes auprès du service client car chaque demande est traitée au cas par cas. Sachez que tout buy-in et dernière mise d’un joueur qui a été éjecté d’un tournoi sera remboursée</em>. <em>»</em> Mais Everest Poker n’est pas la seule salle de poker à connaître ce genre de problème, puisque Bwin ou Winamax rencontrent également des déconnections de joueurs ou de lags récurrents. La société de Patrick Bruel annonçait qu’elle faisait tout pour rétablir les choses, expliquant qu’elle ne s’attendait pas à un tel engouement du marché.
<ul>
<h2><strong>Un mauvais choix stratégique ?</strong></h2>
</ul>
Cela fait maintenant plus d’un mois que le marché du poker en ligne est légalisé en France, et de nombreux acteurs ont obtenu leur agrément auprès de l’ARJEL, pour opérer en toute légalité. Certains y sont présents depuis l’ouverture du marché, alors que d’autres ont pris l’option de patienter et d’entrer quelques semaines plus tard. Quelle aura été la bonne stratégie ? Il est encore trop tôt pour l’affirmer, mais admettons le fait que les salles de poker agréées en premières connaissent d’importants problèmes d’inconstance de leur logiciel, à l’image d’Everest Poker, Bwin ou encore Winamax. Evidemment, s’installer parmi les premiers sur un nouveau marché est un avantage concurrentiel indéniable, par une prise immédiate de parts de marché. De plus, il est toujours plus aisé de garder ses clients, plutôt que de les chiper à ses concurrents. Néanmoins, comme dans tout sport, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Ainsi, on regrettera la précipitation de certains opérateurs, dans la mise en place de leur logiciel, aboutissant à une instabilité permanente de celui-ci. Ce choix pourrait alors s’avérer perdant, face à d’autres acteurs qui ont préféré tester leur logiciel, dans la mesure où l’irritation des joueurs s’agrandit de jours en jours.

Continue ta lecture...

Pour la 5e années consécutive, la compétition... Lire l’article

Derniers articles Top Shark Academy Sur Winamax : 50 000 Euros de Contrat Pro à Gagner
Jouez au poker sur votre tablette avec winamax !