Poker : le Mythe de L’argent Facile

La plupart des joueurs de poker ont déjà rêvé d’atteindre la table finale du Main Event des World Series of Poker, ou de jouer des parties de cash game à coup de centaines de milliers de dollars à Las Vegas contre les meilleurs joueurs de la planète. Cela fait partie du mythe que le poker entretient. Comment ne pas penser à Jamie Gold, un amateur comme vous et moi, qui a gagné 12 millions de dollars en remportant le Main Event des WSOP en 2006.

Ce mythe de l’argent facile du poker cache une réalité beaucoup plus difficile à admettre. Une très grande majorité des joueurs de Poker perd de l’argent. Les personnes qui pensent pouvoir vivre du poker n’imaginent pas à quel point la tache est difficile. Des dizaines de millions de personnes dans le monde jouent au poker plus ou moins régulièrement. Mais combien en vivent réellement ? Plusieurs centaines en vivent peut être très confortablement, quelques milliers arrivent à en vivre avec l’explosion du poker en ligne. Mais ces personnes jouent 8 heures par jour, et à ce rythme, après quelques mois, le poker n’a plus la même saveur.

Le poker doit rester un loisir. Les montées d’adrénalines lorsque vous êtes engagés dans un pot, toutes les sensations que vous ressentez au fil d’une partie ne doivent pas être gâchés pas la nécessité de devoir gagner de l’argent.

Néanmoins, on ne peut dissocier la notion d’argent du poker. Quoi qu’on en dise, jouer au poker gratuit est totalement different de ce que l’on ressent lorsqu’il y a un enjeu, aussi petit soit-il. Le tout est de se fixer des limites.