News Poker - Actualité et infos sur le poker en ligne - Mar. 04/08/2015 - 10:34 CEST

Les Joueurs Online Interpellent le Gouvernement

Un rapport d’une trentaine de page émaillé de propositions concrètes a été transmis à différents ministères

Les Joueurs Online Interpellent le GouvernementLes Joueurs Online Interpellent le Gouvernement

Chaque trimestre le rapport de l’ARJEL fait état d’une situation critique du marché, avec une baisse sans fin du nombre de joueurs de Cash Game et une relative bonne santé artificielle des MTT, les chiffres étant boostés par les formules ultra turbo du type Expressos. Les fermetures de rooms se succèdent et le pessimisme quant à l’avenir du Poker règne.

Il y a ceux qui râlent derrière leur écran et ceux qui agissent. L’Association française des joueurs de Poker en ligne, vient de remettre un rapport d’une trentaine de pages au gouvernement, avec un certain nombre de propositions pour remédier à cette situation.

Ce rapport a été rédigé par « SuperCaddy » Lénaïc Wadoux la plume quotidienne de Club Poker, Laurent Dumont le papa du même CP, Soxav le passionnant blogueur, Iannis Iglesias « BigBox » de Poker Académie, Pierre « Suxxortime » Person un juriste qui s’est engagé aux côtés des joueurs dans l’affaire de la fermeture d’EuroPoker et Alexandre Crouan dit « Skip » un reg du CP et de la cuisine de Club Poker Radio.

Le dossier « Propositions de réforme du marché du poker en ligne » a été remis au ministre de l’Economie, à la secrétaire d’Etat chargée du Numérique, au secrétaire d’Etat chargé du Budget et enfin au ministre de l’Intérieur.

Il dresse sans concession le bilan du marché depuis la régulation :

« En effet, l’offre de poker n’a eu de cesse que de s’étioler au gré de la fermeture d’une majorité d’opérateurs.Ils étaient vingt-trois en 2010 à avoir reçu l’agrément de l’ARJEL, ils ne sont plus que dix à l’heure actuelle à opérer sur le territoire métropolitain.La diminution proportionnelle de l’offre a contribué au désintérêt du public pour le poker en ligne. « 

Il reprend les revendications des joueurs parmi lesquelles le partage des liquidités avec des pays voisins, l’autorisation de nouvelles variantes ou encore la réforme de la fiscalité. Pour rappel l’ancien patron de l’ARJEL Jean-François Villotte était convaincu par ces propositions, le gouvernement faisant la sourde oreille il avait fini par démissionner.

Le rapport souligne que « la décroissance du secteur n’est pas une fatalité » en s’appuyant sur le fonctionnement d’autres pays européens à travers divers exemples.

Souhaitons que les 6 mousquetaires deviennent de vrais interlocuteurs pour le gouvernement afin de faire entendre la voix des joueurs et leurs propositions concrètes.

Le rapport complet

 

 

Mama Bijoux

 

 

Continue ta lecture...

Pour la 5e années consécutive, la compétition... Lire l’article

Derniers articles Top Shark Academy Sur Winamax : 50 000 Euros de Contrat Pro à Gagner
Jouez au poker sur votre tablette avec winamax !