Stratégie poker - Stratégies pour jouer au poker en ligne et live - Mer. 28/04/2010 - 17:17 CEST

Stratégie de Jeu en SnG 6 Joueurs

Les Sit N Go  (SnG) 6 joueurs possède de nombreux atouts pour les joueurs. Ils sont de courte durée, disponibles à tout moment de la journée et adaptés à toutes les bourses.  Ils sont très différents des autres au niveau du déroulement puisque la « bulle » apparait très tôt.  Qui dit déroulement différent, dit aussi stratégie à adapter différente. Dans cet article, je vais vous donner les clés nécessaires pour être un joueur gagnant sur les SnG 6 joueurs. Vous devrez adapter cette stratégie à votre propre jeu et aux autres joueurs présents autour de la table. N’oubliez pas, aucun tournoi de poker ne se ressemble, il n’y a donc pas une seule et unique manière de les jouer.
<h2>1-Le prize pool</h2>
Vous trouverez 2 types de SnG à 6 joueurs : les « classiques », et les « double or nothing ».
<ul>
<li>le SnG 6 joueurs classiques récompensent seulement les 2 premiers joueurs :  le 1er gagne 70% du prizepool et le 2ème : 30% du prizepool (exemple, sur un SnG 6 joueurs 5€+0,50€, le premier remporte 21€, et le second 9€)</li>
<li>les SnG 6 joueurs "double or nothing" récompensent la moitié des joueurs de manière équitable (3 joueurs se partagent équitablement le prizepool). Ils remportent le double de leur mise de départ</li>
</ul>
Ce ne sont donc pas les même objectif pour un SnG « classique » ou un « double or nothing ». En jouant le premier, l’objectif est évidemment d’arriver au heads up final, <strong>mais surtout de le gagner</strong>. Si vous arrivez second, vous gagnez moins que si vous gagnez un « double or nothing ». En revanche si vous gagner un SnG classique, cela vous rapportera trois fois plus d’argent que si vous gagnez un SnG "double or nothing". Il est plus facile de faire ITM (« In The Money »), sur un SnG « double or nothing », mais le gain est plus important en gagnant un SnG « classique ».
<h2>2-Stratégie à adopter pendant les premiers niveaux de jeu :</h2>
Que ce soit en SnG 6 joueurs classique ou "double or nothing" durant les premiers tours, je vous conseille de regarder comment se déroule la partie, et d’essayer de comprendre le style de jeu de vos adversaires. Qui est plutôt serré ? Qui relance systématiquement en position ? Qui fait des « Continuations Bet » systématiquement? Essayez de « mesurer » l’agressivité de la table… Durant cette première phase jouez en priorité vos grosses mains (les paires à partir des 10 ou AQ, AR) en relançant assez fort pré flop. Je ne vous conseille pas de jouer exclusivement serré. Il vous faut varier un peu votre jeu afin de ne pas être lisible trop facilement et ne pas être la cible des autres joueurs par la suite. Pour ce faire, essayez d’utiliser la position au Bouton ou Cut-off pour relancer avec des connecteurs ou de voir quelques flop pas chers. Utilisez également le Limp (suivre) dans n’importe quelle position avec des petites paires, avec pour seul objectif de toucher le brelan au flop. Le but durant cette première phase est de monter rapidement des jetons sans prendre trop de risques. Ne jouez pas les mains telles que Ax qui vous donnerons des décisions difficiles à prendre par la suite.
<h2>3-S’adapter au jeu proposé par la table</h2>
Dans le paragraphe précédent, je vous disais qu’il faut observer le style de jeu. Une fois les premiers niveaux du SnG écoulés vous devriez pouvoir classer la table parmis l’une de ces catégories et ainsi pouvoir adapter votre jeu.
<ul>
<li><span style="text-decoration: underline;">table ultra agressive:</span> le jeu de cette table se joue essentiellement pré flop, tous les coups sont systématiquement relancés et la plupart sont sur-relancés. Dans cette configuration, n’engagez pas trop de jetons si votre main n’est pas digne d’aller à tapis. Soyez patient, jouez en établissant une sélection draconienne de vos mains pré flop. L’avantage de ce type de table est que lorsque vous trouverez un flop parfait, vous n’aurez sans doute pas trop de mal à vous faire payer.</li>
<li><span style="text-decoration: underline;">table agressive:</span> c’est le type de table que vous jouerez le plus souvent. Environ un coup sur deux est relancés, mais il y a peu de sur-relances. Les joueurs d’une telle table savent généralement coucher leur jeu s’ils sont relancés.</li>
<li><span style="text-decoration: underline;">table à tendance serrée:</span> ce type de table manque cruellement de créativité. Les relances seront plus souvent faites en position tardive, et la cadence des relances sera quand à elle assez faible. Ce n’est pas très dur de comprendre que si vous vous retrouvez à une de ces tables, il va falloir en profiter pour relancer énormément de coups. Votre but sera d’asphyxier vos adversaires, qui ne montreront pas souvent de résistance. Cependant, sachez jeter votre main si un joueur serré vous sur-relance.</li>
</ul>
<h2>4-Jeu à la bulle</h2>
C’est la bulle. Il reste 4 joueurs pour les SnG "double or nothing" et 3 en SnG classique, vous connaissez à présent le jeu des joueurs restants. Comment aborder cette nouvelle étape?

Il y a maintenant 3 configurations possibles, soit vous êtes short-stack, soit dans la moyenne, soit largement chipleader. Voici quel jeu adopter dans chacune de ces positions:
<ul>
<li><span style="text-decoration: underline;">vous êtes short-stack</span>: vous êtes le plus petit tapis de la table avec entre 1 et 5 Blinds, vous ne pouvez plus attendre, il faut faire tapis pré flop. Ne faites surtout pas l’erreur d’engager seulement une partie de vos jetons dans un coup. Ici, vous êtes en opération« push or fold » (tapis ou vous couchez) car vous n’avez plus aucune fold equity ( capacité à faire coucher vos adversaires). N’attendez pas les grosses paires. Mettez votre tapis avec tous les connecteurs assortis (6-7 +, avec J8,J9+..). Vous serez souvent derrière quand un joueur vous paye mais dans la plupart dès cas vous aurez tout de même 30% de chance de gagner le coup.</li>
<li><span style="text-decoration: underline;">vous êtes dans la moyenne</span>: vous êtes deux ou trois tapis identhiques. Vous devez jouer en priorité sur les joueurs que vous avez déterminés comme « <strong>joueurs serrés</strong> ». Ces joueurs auront peur d’échouer si près de l’argent. Forcez ces joueurs à jouer dans un registre qu’ils n’aiment pas: <strong>la défense</strong>. Contre ce type de joueur, le « all in » est une arme très efficace, car beaucoup renoncerons à engager leur tapis sans être sûr de toucher quelque chose sur le tableau. Cependant, sachez couchez votre main si un joueur serré fait tapis. De plus évitez toute confrontation avec les joueurs ayant beaucoup plus de jetons que vous (à adapter selon votre main, et le type d’adversaire). Enfin, les vols de blinds seront une technique très appréciable en cette fin de tournoi.</li>
<li><span style="text-decoration: underline;">vous êtes Chipleader</span>: Vous avez deux fois plus de jetons que le second. Que faire ? Attendre ou attaquer ? Le déroulement d’un SnG "double or nothing" est telle que les blinds sont importantes à ce niveau du tournoi. Ne vous endormez pas! Il serait dommage que tous les shortstack doublent et que vous vous trouviez en position difficile. Variez votre jeu, essayez de voler en position.Vous devez rester agressif. Dans le cas d’un SnG « classique », vous devez préserver votre avance en jetons en prévision du Heads up final. Votre but est la première place, rien d’autre ! Attaquez les petits tapis, jouez avec les mains à potentiels (suited connectors par exemple). Mettez la pression sur la table, obligez les autres joueurs à faire des erreurs!</li>
</ul>
<h2>Récapitulatif de la sélection des mains pré flop et des relances (toutes les positions sauf le bouton,  SB et BB):</h2></br>
<ul>
<li>Avec les grosses paires ou plus (JJ+) et les As forts (AQ+) en début ou en fin de parole le montant de la relance = (3BB + nb de limpers x 1BB)</li>
</ul>
<span style="text-decoration: underline;">Exemple</span>: si blinds 50/100 et 4 limpers, le montant de la relance= 3×100+4×100=700
–&gt; si vous êtes sur-relancé par un joueur peu ou pas sérieux, sur-relancez à tapis.
–&gt; si vous êtes sur-relancé par un joueur sérieux, suivez et jouez en fonction du flop.
<ul>
<li>Avec KQ assortis, 88  99  1010 en début de parole relancez de 2,5 BB  et en fin de parole couchez vous si un joueur a déjà relancé fortement, sinon « suivez ». Si aucun joueur n’a relancé le pot, relancez à hauteur de 2,5BB.</li>
<li>Avec AJ, A10, A9, QJ assortis, 77, 66, 55, 44, 33, 22 ou KQ, QJ et KJ depareillés en début ou fin de parole suivez. Si un joueur relance fortement avant vous, « couchez-vous ».</li>
<li>Avec QJ, J10 ou 10-9 assortis en début ou fin de parole si les blinds sont peu élevées en début de tournoi, « call ». Si vous êtes relancé, « fold ».Jetez toutes les autres mains.</li>
</ul>
<h3>Sélection de vos mains pré flop lorsque vous êtes au bouton:</h3>
<ul>
<li>Relance systématique avec AA KK QQ JJ AK AQ montant de la relance : 3BB + nb de joueurs x BB</li>
<li>KQassortis 1010 99 88, relancez si personne n’a relancé avant montant de la relance : 3 BB, « just call » si deja relancé</li>
<li>AJ A10 A9 QJ 77 66 55 44 33 22 ou KQ, QJ ou KJ depareillé , QJ, J10 ou 109 assortis, « call » si pas relancé précédemment. Sinon, « fold ».</li>
<li>« couchez-vous » dans les autres cas.</li>
</ul>
<h3>Sélection de vos mains pré flop lorsque vous êtes en positon de Small Blind:</h3>
AJ A10 A9 QJ, 22-77ou KQ, QJ ou KJ depareillé , QJ, J10 ou 109 assortis, « suivez » si pas de relance avant, sinon "couchez-vous". Si relancé par cher par BB, suivre.
<h3>Sélection de vos mains pré flop lorsque vous êtes en position de Big Blind:</h3>
<ul>
<li>Avec AA KK QQ JJ AK AQ – relance ou sur relance</li>
<li>Avec AJ A10 A9 KQ QJ assortis, 77 66 55 44 33 22 ou KQ, QJ, KJ dépareillés – « call » si d’autres on suivi ou relance si personne n’a suivi hormis la SB. Si relance de la SB, call si pas trop cher.</li>
</ul>
<h3>Sélection de vos mains et relances selon la profondeur de votre tapis:</h3>
<ul>
<li>Si vous avez entre 15 et 20 Big Blinds ne jouez qu’avec AA KK QQ JJ 1010 99 AK AQ AJ en suivant les actions mentionnées plus haut.</li>
<li>Si vous avez entre 10 et 15 Big Blinds, "all-in" avec AK AQ AJ A10 KQ, toute paire servie et tous les connecteurs assortis sauf 2-3 ou 3-4.</li>
</ul>
Voila, mon article se termine. Je vous ai donné ici toutes les clés du succès pour le jeu en SnG. Il vous reste maintenant à vous adapter aux différentes situations dans lesquelles vous vous trouverez. Si je devais résumer le jeu en SnG, je dirais qu’il faut adopter un jeu patient avec des changements fréquents de rythme. En appliquant ces conseils, vous devriez réussir à monter tranquillement une petite Bankroll. D’un point de vue technique, jouer ces SnG va vous permettre de mieux jouer les flop peu importe votre main.

Continue ta lecture...

Pour la 5e années consécutive, la compétition... Lire l’article

Derniers articles Top Shark Academy Sur Winamax : 50 000 Euros de Contrat Pro à Gagner
Jouez au poker sur votre tablette avec winamax !